Follow the plan

Mis à jour : 29 août 2019

FR | Aujourd'hui après le dernier plomb de mon match, j'ai pleuré instantanément. C'est la 6e fois de suite que je pleure en sortant d'un match d'une compétition nationale. Mais cette fois-ci, c'était de bonheur et de soulagement.


J'ai participé à une tonne de compétition depuis que j'ai commencé le tir de compétition, il y a bientôt 13 ans. Des victoires, j'en ai connu plusieurs. Des records, j'en ai battu. Des défis, j'en ai relevé. Mais jamais aucun de ces accomplissements ne m'a fait autant de bien que celui d'aujourd'hui. 


Je n'ai pas battu de record du monde, ni gagné de place pour les Jeux Olympiques. Aujourd'hui, j'ai gagné contre moi et contre mon anxiété qui est présente depuis beaucoup trop longtemps, déjà. 


Beaucoup de choses ont été à la source du début de ce cercle vicieux-là. Et quand un ouragan s'installe, ça prend beaucoup de force pour l'empêcher de grandir.


J'ai connu ce sentiment que de n'avoir peur de rien et de savoir que rien ne peut m'atteindre. J'ai connu ce sentiment que d'avoir hâte au compétitions. C'était il y a 3 ans déjà. Et maintenant, c'est enfin revenu après tellement de larmes, tellement de boules au ventre, tellement de nuits d'insomnie, tellement de remises en questions et tellement de peur. Tout ça, c'est fini. Je peux enfin tourner la page sur 3 années douloureuses qui m'auront malgré tout beaucoup appris et qui au final, m'auront rendu plus forte encore.


Il y a un an, c'était le breaking point. Chaque chose que je devais accomplir était un fardeau. J'étais toujours sur le point de l'explosion. Et bien souvent, ça détonnait.


J'ai travaillé fort. J'ai fait tout ce qu'il fallait. J'ai suivi le plan. Et j'ai enfin réussi. Des recettes miracles, il n'y en a pas. Ça prend du travail, du travail et encore du travail.


Ce n'est peut-être qu'un seul match, mais pour moi ce match est bien plus que 60 coups. C'est le début d'un processus qui, je l'espère, me mènera très loin.


Et ce match m'a également permis de me qualifier sur l'équipe canadienne 2019. La feuille d'érable qui est tatouée sur mon doigt continuera de me faire sourire à chaque fois que je la verrai.


Bobi, Papa, Maman, P'tite soeur, Grand Bro', Will, Gale, Lyne, Lisa, Team Awesome, la OldStyle crew, vous avez tous été une grande partie de cette réussite là. Merci 10.9 fois.




EN | Today after the last shot of my match, I cried instantly. This is the sixth time in a row that I'm crying when I come out of a match at a national competition. But this time it was happiness and relief. 


I have participated in a ton of competition since I started competitive shooting almost 13 years ago. Victories, I knew several. Records, I beat them. Challenges, I succeeded  But none of these accomplishments has done me so much good today.


 I did not beat a world record, or won a quota for the Olympic Games. Today, I won against me and against my anxiety that has been present for far too long already. Many things have been at the source of the beginning of this vicious circle. And when a hurricane sets in, it takes a lot of strength to keep it from growing. 


I have known this feeling of being afraid of nothing and knowing that nothing can reach me. I had this feeling of looking forward to competitions. It was 3 years ago already. And now, it's finally back after so many tears, so many balls in the stomach, so many nights of insomnia, so much questioning and so much fear. All this is over. I can finally turn the page on 3 painful years that will have taught me a lot and that in the end, and will have made me even stronger. 


A year ago, it was the breaking point. Every thing I had to do was a burden. I was always on the edge of explosion. And often, it detonated. 


I worked hard. I did everything I needed. I followed the plan. And I finally succeeded. Miracle recipes, there are none. It takes work, work and more work. It may be only one match, but for me this is more than 60 shots.


This is the beginning of a process that I hope will take me very far. And this match also allowed me to qualify for the 2019 Canadian Team.


The maple leaf that is tattooed on my finger will continue to make me smile every time I see it. Bobi, Dad, Mom, Little Sister, Big Bro', Will, Gale, Lyne, Lisa, Team Awesome, the OldStyle crew, you've all been a big part of that success there.


Thank you 10.9 times.

AUDREY-ANNE DÉRY

ATHLÈTE EN TIR À LA CARABINE OLYMPIQUE

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon