Journée la plus folle de ma vie | Qatar

Mis à jour : 25 juil. 2019



Je n'ai jamais eu une journée aussi folle de toute ma vie.


Tel que mentionné dans ma publication précédente, j'ai su à la dernière minute que j'allais à cette compétition. Toutes les procédures ont donc été rapides et de dernière minute.


Lundi dernier, j'ai fait la demande de renouvellement simplifiée de passeport avec le service accéléré. Quand on fait cette semaine, notre passeport actuel est annulé et perforé afin de ne plus pouvoir être utilisé. Des frais additionnels de 50$, et tout est beau pour l'avoir à temps. No big deal. On me mentionne que il sera prêt jeudi à partir de 11h00 AM et que je dois venir le chercher en personne. Je leur mentionne que c'est parfait, que je vais par contre probablement venir le chercher vendredi matin, le 11 novembre, avant mon départ. On me dit à la prochaine, et je m'en vais. 


Ma journée deviens en 0.2 secondes l'une des pires que j'ai vécue, lorsque je lis sur la porte du bureau de Passeport Canada : Nos bureaux seront fermés le vendredi 11 novembre 2016 pour le jour du souvenir. 


Oh boy. Comment j'ai pu merder autant ? Je pars pour les championnats du monde militaires. Ce n'est pas comme si je ne savais pas quel jour nous étions. Mais j'étais loin de me douter que les bureaux fédéraux étaient fermés....


J'appelle au numéro de soit-disant urgence de Passeport Canada. On me dit : '' Nos bureaux sont présentement fermés, veuillez nous rappeler durant nos heures d'ouvertures ''. Thanks, si vos bureaux avaient été ouverts, je ne serais pas en train de vous appeler, duh.


Je lance des appels à l'aide sur Facebook, via le group-chat du de l'équipe CISM, et à quelques ami(e)s. J'appelle mon gérant d'équipe. Il me dit qu'il fait des vérifications et qu'il me rapellera. Je lui mentionne que je me dirige vers l'aéroport de Québec pour parler aux gens de la douane.


Je pars de Place de la Cité vers l'aéroport. Je cherche pendant 8374 minutes un stationnement, puis fini par me stationner un peu trop bien. NOT. J'entre à la course, je demande au kiosque d'info ou aller voir les gens de la douane, puis j'arrive au comptoir avec toute l'espoir du monde. Pour qu'on me dise : '' Oublies ça fille, tu l'auras pas avant lundi ton passeport. '' 


Je regarde mon cell en quête de réconfort ou de vidéos de chats pouvant me faire sourire, et je vois que j'ai manqué l'appel de mon gérant d'équipe. Il me dit qu'il n'y a rien à faire, que le Qatar ne laisseront pas entrer sans passeport valide et que tous les bureaux au Canada sont fermés. La phrase qui tue : I am sorry Audrey-Anne, you won't be coming to this trip. I am very sorry. Talk to you later.


En fille beaucoup trop pleine d’orgueil, j'ai tenu mes larmes jusqu'à mon auto trop bien stationnée. Je m'imaginais déjà expliquer à mon boss lundi matin comment j'ai pu oublier que le jour du souvenir était un jour férié au fédéral et que je n'ai pas eu mon passeport à temps. Championne.


Je reste dans mon auto à rien faire pendant de looooooooongues minutes. Mon père m’appelle et est aussi découragé que moi.


Je publie un message sur Facebook, juste parce que nos émotions doivent bien aller quelque part, non? Pleins de commentaires, de gens aussi décus que moi, et d'autres qui essaient de trouver des solutions. Puis une amie du primaire qui m'écrit : Ma belle mère travail au bureau des passeports, veux-tu que j'essaie de la contacter ?


OH. MY . GOD.


No joke, à ce moment-là, c'est comme si 59 bébés chatons venaient me réconforter.

Quelques minutes plus tard, elle m'informe qu'en théorie, il existe un service de personne sur appel pour les jeux fériés et durant la fin de semaine. Ca coute 330$, mais rendu là, money is no big deal.


Il faut 42 options et environ 17 minutes pour se rendre exactement au bon menu pour finalement parler à la personne en question. Faut pas que tu manques une option, sinon il faut refaire l'appel et recommencer du début. Done that.


Je texte mon gérant d'équipe pour lui dire que tout est beau, que j'ai mon passeport à 16h. (Mon vol part à 21h de Montréal, à 3h de route de Québec, sans traffic.) Sa réponse : Paul cancelled the flight already so don't worry about passport. Sorry, but you will not be coming on this trip. Again sorry !! Talk when we get back.


Cool. Manquait juste ca. Je négocie avec le gérant pour lui dire que je vais moi même payer le billet et que je vais assumer si les Forces ne remboursent pas. All good, c'est mon call maintenant.


Je retourne chez ma mère imprimer une preuve de départ pour l'agent en question et pour téléphoner à Qatar Airways pour acheter de nouveau le billet d'avion.


Beaucoup trop de minutes plus tard, nous sommes rendus à l'étape de payer. Comme je paie tous mes achats par crédit pour éviter les frais de débit, et que j'ai fait un paiement le matin même en prévision du voyage, mais qu'il n'est pas encore procédé puisque c'est férié, ma carte ne peut pas prendre les 1400$ du billet d'avion. Je demande donc à ma mère de prendre la sienne. Mais ils refusent, affirmant que puisqu'elle ne sera pas là, je ne peux pas prendre sa carte. Problems after problems.


Bon. Il est 15h35, j'ai rendez-vous à 16h00 à Place de la Cité avec le monsieur du passeport. Pendant la route, j'appelle Banque Nationale pour qu'ils règlent mon problème de carte. On me dit que on ne peut pas ré-augmenter ma limite car c'est férié est c'est 2 à 3 jours ouvrables. Je leur demande de juste procéder mon paiement de ce matin. Même réponse. On me dit que je peux faire un virement via les guichets si mes comptes sont liés. Yesss.


Arrivée à Place de la Cité, je rentre dans le centre commercial, oublie mon papier de preuve que je dois montrer, re-rentre dans mon auto, prend le papier, re-rentre dans le centre commercial, attends le monsieur.


M O N  P R É C I E U X.


Je l'ai, mon passeport ! ENFIN. Problème résolu. 


Je vais au guichet pour procéder au paiement, mais je me rend compte que c'est mon 2e compte de banque qui est relié à ma carte. Oui oui, celui qui me sert à rien depuis beaucoup trop longtemps et que je dois faire annuler car je ne met aucun argent dedans. Je vais donc sur mon cellulaire, je fais un transfert de fonds de mon compte habituel au 2e compte. Transaction acceptée. Je retourne au guichet, je fait le transfert de fonds sur ma carte de crédit et on me mentionne que la transaction est acceptée, mais que les fonds seront seulement disponibles lundi.


OK, c't'une joke ?


Doooooooonc. Je prends la route direction Montréal me disant que j'ai 3 heures pour régler le problème de billet.


J'envoie beaucoup trop de messages. Je sais, don't text and drive, mais c'est une question de vie ou de mort. Ou presque.


Une fille de l'équipe peut finalement booker le billet pour moi avec sa carte puisqu'elle est déjà à Montréal. Elle me demande une photo de mes passeports. Je met le passeport contre le volant, prend mon cell, prend une photo avec flash et lui envoie. Dans la catégorie des '' Don't try this at home '' , c'est pas mal mon top.


Environ 20 minutes après tout était beau. J'arrive à l'aéroport vers 19h30, je m'enregistre, et rejoins les autres.


Je me dis : C'est enfin fini. Yesssssss.

On embarque dans l'avion, et on apprends que 4 autres membres de l'équipe vont rater le vol car leur vol de Toronto a été retardé de 2 heures. Pauvre eux.


L'avion commence à bouger, on quitte la gate. On s'arrête, attends quelques minutes, et le pilote nous dit qu'il y a un problème avec l'air climatisé et que ils vont tenter de le régler. Ils nous disent que si cela ne se règle pas, que nous devrons revenir à la gate. Ce qui arrive.


Un peu d'espoir ! On tente de convaincre les gens de Qatar Airways de les laisser entrer étant donnée que nous sommes de retour à la barrière. Certains employés sont trop occupés à prendre des photos de l'avion et ne répondent pas aux 4 tireurs en attente d'embarquer dans l'avion. Notre gérant d'équipe pousse un peu plus, et finalement, ils entrent. Mais leurs bagages ne suivront pas, car ils n'ont pas le temps de faire le transfert. 


Ouff.


Le vol de 11h30 atterrit finalement à Doha, Qatar. Une grosse confusion avec les bagages car ce sont des armes comme à l'habitude, et environ 1h30 ensuite, nous sommes en direction de l'hôtel.


Nous arrivons dans une gigantesque chambre avec 3 salles de bain, 2 chambre, une cuisine complète avec une salle à manger ainsi qu'un salon, au 18e étage d'un hôtel du centre-ville. Ça compense un peu pour la journée qu'on a eu, non ?


Le lendemain, les 4 tireurs ont été en mesure d'emprunter des carabines à l'équipe du Qatar et des munitions à l'équipe d'Allemagne. Une chance que nous sommes aimés, le Canada.


Tout commence mal qui finit quand même bien.

AUDREY-ANNE DÉRY

ATHLÈTE EN TIR À LA CARABINE OLYMPIQUE

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon